• Liste de diffusion

Actualités

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Archives du mois de 11 2011

Quand la Police des Airs et Frontières demande de l’aide à SALAM

23 novembre 2011 -

Samedi matin la PAF de Coquelles a contacté une bénévole de SALAM au sujet d’une famille serbe avec 4 jeunes enfants qui avait été arrêtée en situation irrégulière et qui envisageait de demander l’asile en France.

Le 115 contacté par les forces de l’ordre ayant déclaré qu’il n’y a avait
pas d’hébergement possible etle plan grand froid n’étant pas déclaré (sic), SALAM a donc été chargée de trouver un hébergement pour cette famille !

Rappelons que l’aide à personne en situation irrégulière est toujours
passible de 5 ans d’emprisonnement et de 32 000 € d’amendes....

SALAM a donc pris en charge deux nuits d’hôtel et s’est efforcée de
leur trouver un hébergement dans une structure mieux adaptée. Un
hébergement d’urgence et provisoire leur a enfin été proposé mardi soir sur Béthune. Un pour le père, un autre pour la maman et les 4 enfants.

Un merci particulier au Secours Catholique qui a permis administrativement de débloquer cette situation.

SALAM et Sylvain George à l’espace Saint Michel

21 novembre 2011 -

SALAM était invitée à participer au débat à l’espace Saint Michel à Paris,
qui suivait la projection de l’excellent film de Sylvain George : "Qu’ils
reposent en révolte".
Etaient également présents : l’ANAFE (groupement d’associations notamment présentes dans la zone d’attente de Roissy), ReSF, le Collectif du 9ème et la Fondation de l’Abbé Pierre (qui a participé au financement du film).

Ce film demeure à l’affiche de l’Espace St Michel jusqu’au 22 novembre et s’il y a un film à aller voir en priorité c’est bien celui là.

Site du film

L’ASEP et SALAM : un partenariat qui s’installe dans le temps

21 novembre 2011 -

L’Association de solidarité et d’entraide contre la pauvreté, a été
créée il y a tout juste six mois à Avion, dans le cadre d’une collecte de
denrées alimentaires destinée à la Somalie.

Un premier contact qui s’est établi il y a quelques semaines avait permis à SALAM de bénéficier du surplus alimentaire qui n’avait pu être envoyé en Somalie.

La cause des migrants a vraiment marquée les bénévoles de l’ASEP puisqu’ils sont une quinzaine à être venus renforcer l’équipe de SALAM les 11 et 13 novembre dernier.

Cela a été l’occasion pour ces personnes de découvrir les diverses activités qui occupent les membres de SALAM au quotidien : Préparation du repas avec notamment l’épreuve obligatoire de l’épluchage des oignons (nous n’avons toujours pas trouvé la méthode infaillible pour ne pas pleurer), coupe du pain, épluchage des légumes, tri et rangement des denrées alimentairs et des vêtements apportés, tri des couvertures, et enfin distribution du repas du soir.
Les jeunes n’ont pas chômé !

Ces deux journées ont été riches en échanges et gageons que le partenariat entre l’ASEP et SALAM ne s’arrêtera pas là.

De l’indignation à l’engagement : le club UNESCO de Douai

21 novembre 2011 -

Il est évidemment primordial de faire connaître la situation de nos amis
migrants et aller à la rencontre des lycéens est à chaque fois un plaisir
pour les bénévoles de SALAM.

C’est cette fois-ci à Douai que deux militantes se sont rendues à
l’initiative d’une professeure d’histoire-géo du Lycée Jean Baptiste Corot.

4 classes se sont succédé.

Les jeunes ont été très réceptifs, curieux, ont posé de nombreuses
questions et ont été pour certaines très émues, d’autres choqués, voire révoltés par le récit du quotidien de nos amis migrants.

Les points abordés tels que la solidarité, les politiques migratoires,
l’intégration, la peur de l’étranger ont permis d’ouvrir le débat et
espérons le de convaincre certains que la solidarité n’a pas de
frontières, que la connaissance de l’autre est une richesse.

Cliquez ici pour découvrir de le site du club UNESCO

Une opération "récupération de baskets" a été organisée et plusieurs
lycéens accompagnés de leur professeur viendront d’ailleurs à Calais pour rendre visite à l’équipe de SALAM et participer à la distribution d’un repas.

Il est vraiment important et motivant d’aller dans les collèges, lycées,
universités à la rencontre de ces jeunes qui seront la France de demain.

SALAM est prête à répondre à toutes les invitations.

Réouverture du centre médical de Bailleul

21 novembre 2011 -

Pour la troisième année consécutive nos amis de Flandre Terre Solidaire ont
réouvert le camp médical de Bailleul.

Ce sont déjà 6 migrants malades qui y ont été accueillis.

Deux tentes ont été montées, une pour le lieu de vie, une comme dortoir,
la caravane réservée aux consultations médicales (baptisée "Chez
Georgette" du nom de la sympathique infirmière) est en place. Des
toilettes ont été également installées et l’équipe de bénévoles est de
nouveau mobilisée pour assurer la logistique et le bon déroulement de
l’accueil.

Projection de "Qu’ils reposent en révolte" à l’Alhambra

14 novembre 2011 -

C’est devant une cinquante de spectateurs qu’a été projeté le film documentaire du cinéaste militant Sylvain George.

La salle a été conquise par ce superbe long métrage, qui mêle poésie et quotidien des migrants du littoral. Sylvain George a réalisé ce film sur une période de 3 ans de 2007 à 2010.
Plusieurs prix ont déjà récompensé ce documentaire.

Le débat qui a suivi a permis d’aborder de nombreux thèmes : le tournage, l’aspect politique, le devenir des migrants, les politiques migratoires...

SALAM participera également au débat le 18 novembre à Paris à l’espace St Michel.

Toutes les infos sur le film sur le blog du film.

Qu’ils reposent en révolte demeure à l’affiche du cinéma l’Alhambra à Calais du 10 novembre au 13 décembre.

Lors de son passage à Calais, Sylvain George a tenu à se rendre à la "jungle", où du moins ce qu’il en reste...

EXPULSION AFRICAN HOUSE : COMMUNIQUE DU MERCREDI 9 NOVEMBRE 2011

9 novembre 2011 -

Faute de réels moments d’échanges avec les acteurs de terrain et notamment les associations, l’immigration sur le territoire du calaisis rencontre toujours les mêmes inutiles difficultés.

Croire que le harcèlement policier, les arrestations massives, les évacuations de squats sont les clefs pour structurer l’immigration est simplement ne pas analyser les échecs des nombreux ministres successifs qui se sont « découragés » au sein de leur ministère.

Salam Nord Pas de Calais dénonce une fois de plus cette évacuation en période hivernale sans qu’aucune proposition adaptée ne soit proposée.

Leurrer les demandeurs d’asile en leur proposant des hébergements dans des structures d’accueil inadaptées n’est pas digne de notre République.

Honte à la répression aveugle !

UN RENDEZ-VOUS A NE PAS MANQUER.

4 novembre 2011 -

JEUDI 10 NOVEMBRE A 20 H
Cinéma Alhambra Rue Jean Jaurés à CALAIS

Projection suivie d’un débat du film de Sylvain George "Qu’ils reposent en révolte"
Prix du meilleur film et de la critique internationale au BAFICI
Mention d’honneur à la 47e Mostra del Nuovo Cinema, Pesaro
Prix du meilleur film au Filmmaker Film Festival, Milan
Prix du Jury au Festival International du Film de Valdivia

Qu’ils reposent en révolte (Des figures de guerre I) montre sur une durée de trois ans (Juillet 2007- Janvier 2010), les conditions de vie des personnes migrantes à Calais. Il montre comment les politiques engagées par les Etats modernes débordent le cadre de la loi, et font surgir des espaces d’indistinctions entre l’exception et la règle. Les individus se voient ainsi traités comme des criminels, sont dépouillés des droits les plus élémentaires et réduits à l’état de "vie nue".

Venez nombreux et faites passer l’info !!!



Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image