• Liste de diffusion

Actualités

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Archives du mois de 09 2016

Démantèlement : le mot du président.

28 septembre 2016 -

Le démantèlement doit avoir lieu.

Tout être humain a le droit de vivre dans des conditions dignes.
Tout État, et en l occurrence la France, se doit d’accueillir dignement migrants et réfugiés.

L’ État doit rester présent.

L’État a promis de gérer de façon responsable et raisonnable ......... à l’inverse des expériences passées aussi désastreuses que vaines.
Le CAP, AMINA , la MAISON DES FEMMES , le CAMP JULES FERRY ... c’est l’ETAT. Ces dispositifs garantissent l’ETAT DE DROIT !

C’est en restant lucide sur la situation actuelle et sur les mouvements migratoires à venir que les décisions prises seront responsables et efficaces.

Les dispositifs d’accueil et d’orientation gérés par l’État protègeront Calais de tout débordement. Cela préservera les migrants des passeurs et leur assurera une vie décente.
Avec la présence de l’État chaque migrant, comme tout autre citoyen, est soumis à la loi. Et la loi donne des devoirs comme elle protège en donnant aussi des droits.

Calais a appelé à la solidarité nationale.
les Calaisiens doivent naturellement prendre part à cet ambitieux défi.

Jean-Claude Lenoir.

Un texte inter associatif rédigé pour la rencontre avec les ministres, aujourd’hui mardi 20 septembre 2016.

20 septembre 2016 -

Un texte inter associatif qui va tout à fait dans le sens de la position prise par Salam ces derniers jours.

Word - 19.1 ko

Pourquoi nous ne signons pas l’appel à participer à la manifestation du 1er octobre...

19 septembre 2016 -

Salam Nord/Pas-de-Calais ne signe pas l’appel à la manifestation du 1er octobre même si évidemment nous la comprenons et savons que certains de nos adhérents s’y associeront .

En plus du fait qu’une manifestation n’est peut-être pas le meilleur moyen d’améliorer l’image des migrants dans un moment où ils sont présentés dans les médias comme des fauteurs de trouble,
nous ne nous opposerons pas au démantèlement : on ne peut souhaiter voir perdurer un camp insalubre et surpeuplé,
il faut par contre mettre tout notre poids pour que l’Etat offre à tous un logement digne, conforme à ses promesses, aussi bien à ceux qui veulent rester en France qu’à ceux qui veulent passer en Grande-Bretagne, à ceux qui sont déboutés de leur demande de statut de réfugiés qu’à ceux qui vont encore arriver.
A nous d’être présents, d’observer et de dénoncer tout ce qui ne serait pas conforme aux engagements pris pour cette opération.

Une rencontre avec une femme écrivain.

15 septembre 2016 -

Ce projet a été réalisé en partenariat avec la Cimade de Lille. Les organisateurs espèrent pouvoir faire une nouvelle rencontre prochainement sur LILLE. Les bénéfices de la vente du livre seront reversés à la Cimade ! N’hésitez pas à vous le procurer, et si vous le souhaitez à faire des retours à lille@lacimade.org !

La Newsletter du mois d’août est parue.

14 septembre 2016 -
PDF - 1.4 Mo

Démantèlement du camp de Calais imminent.

11 septembre 2016 -

Ce démantèlement, promis part M.Cazeneuve, a été annoncé en réunion CAO à Calais jeudi dernier (8 septembre).

Nous avons toujours demandé que l’Etat prenne en charge globalement hébergement et nourriture.
Il faut que les propositions du gouvernement intègrent un nombre conséquent de travailleurs sociaux pour aider les migrants à construire leur avenir.
Nous ne sommes pas d’accord pour un maintien du statu quo : promiscuité, précarité, insalubrité…
Mais il ne peut y avoir de démantèlement que si nous avons eu connaissance des solutions proposées par le gouvernement. Nous devons pouvoir éventuellement les amender.
L’évacuation doit être l’occasion de mettre en place ce que nous réclamons depuis quinze ans : des solutions dignes pour chacun, gérées par l’Etat.
L’Etat français a une obligation de réussite.

Jean-Claude Lenoir

Venue de M. Cazeneuve à Calais, le 2 septembre et manifestation du 4 septembre : le mot du président.

5 septembre 2016 -

monsieur Cazeneuve est venu à Calais

il a confirmé l’intention gouvernementale de démanteler la zone nord
et ceci en une seule opération
il était évident qu’il ne pouvait faire une autre annonce

il a précisé qu’il anticiperait ce démantèlement en ouvrant 6000 places d’hébergement
là encore on pouvait s’y attendre

à Salam nous avons toujours revendiqué la disparition de la Lande
nous pensons que seules les infrastructures officielles doivent perdurer

il faudrait créer sur la lande un CAP supplémentaire, tampon
et présenter un projet d’hébergement inconditionnel pour tous les autres migrants
il faudrait avoir différents types de propositions
adaptées aux différents publics
des hébergements collectifs transitoires temporaires (CAP et Centre d’Accueil de Jour) devraient aussi être envisagés
d’autres centres à l’image de celui de Calais doivent immédiatement être mis en place
deux à Paris, un vers Lyon, un vers Marseille et un vers l’ouest
les mêmes dispositifs d’orientation en CAO devraient exister à partir de ces centres

Et bien évidemment dupliquer ces dispositifs au niveau européen

monsieur Cazeneuve en bon ministre de l’Intérieur a aussi distribué des médailles
faire son travail semble mériter des décorations !
il a aussi distribué des augmentations salariales pour les fonctionnaires de police ....

monsieur le ministre a aussi rencontré des collectifs de Calaisiens en colère ...
sans réussir à les dissuader de renoncer au blocage de l’A16 ce lundi

ce lundi a donc eu lieu cette opération festive de blocage de l’autoroute
étrangement cela était autorisé !
ainsi qu’une marche sur l’autoroute
à en faire mourir de jalousie les ouvriers grévistes habituellement refoulés militairement !
les manifestants ont finalement levé le blocage
non pas après avoir eu gain de cause sur leur principale revendication :
la date du démantèlement
ils ont obtenu deux compagnies de CRS supplémentaires
allez un peu d’humour
restaurateurs et hôteliers ont su apprécier !

une évolution positive ne pourra se faire qu’après un travail collectif
voici les présidentielles
l’urgence est encore plus criante

nos amis migrants sont de plus en plus en danger
l’urgence est encore plus criante

Jean-Claude Lenoir.



Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image