• Liste de diffusion

Actualités

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Archives du mois de 08 2018

Un nouveau démantèlement à Calais ce matin.

31 août 2018 -

Démantèlement rue des Verrotières ce matin.
4 camions de CRS,
un car de la police nationale
sous-préfecture sur place,
deux camions bennes vides.

Démantèlements encore ce matin sur les deux sites.

30 août 2018 -

CALAIS :

- au covoiturage, 7 vans CRS, un véhicule 4x4 police nationale, 2 camions-bennes.

- deuxième opération à la,jungle derrière l’Hôpital à côté,
compagnie CRS 61.

Pas d’interpellation, a priori. Sous-préfecture et police scientifique présentes. Certains exilés ont pu reprendre leurs affaires. Un interprète était présent mais ne parlait ni pachto ni dari.

GRANDE-SYNTHE :

Démantèlement au Puythouck ce matin aussi :

Une colonne de police entrée au Puythouck ce matin
puis une dizaine de camionnettes de CRS au bout du chemin qui se trouve devant le hangar, un genre de tractopelle et une benne déposée et laissée sur le petit pont.

Nouvelles des deux fronts :

29 août 2018 -

Grande-Synthe :
le hangar interassociatif que nous gérons à été détruit par le feu la nuit dernière.

Calais  :
Démantèlement rue des Verrotières, en présence du commissaire adjoint et de la sous préfecture.

Puis démantèlement à Marck.

Et encore deux démantèlements ce matin à Calais.

28 août 2018 -

Ce matin :
première opération à 9h au covoiturage :
7 vans de CRS,
1 véhicule de la police nationale,
1 camion-benne,
2 représentants de la sous-préfecture.
De nombreuses tentes avaient été repliées avant leur arrivée. Périmètre mis en place, exilés présents à l’intérieur.

Puis deuxième opération à la jungle de l’hôpital dans la foulée.

Encore deux démantèlements ce matin à Calais.

27 août 2018 -

Démantèlement ce matin rue des Verrotieres (photo JClaude Lenoir)
4 camions de CRS et 4 cars de la police nationale, deux camions bennes.
Les gars ne sont pas visibles.
La sous préfecture est sur place.

Le demantèlement est à peine fini que les gars remettent leur tente.

Ensuite démantèlement old Lidl (Marck en Calaisis) :
7 camions de CRS, 2 voitures de la police nationale.
Camion benne bâché.
Sous-préfecture sur place.

Encore deux démantèlement à Calais ce matin.

25 août 2018 -

Démantèlement rue des Verrotières à 8 h45,
6 camions de CRS,
les exilés se réinstallaient devant les CRS.

Puis démantèlement à Marck,
5 camions de CRS
Présence du commissaire et de la benne.

Démantèlements encore ce matin sur les deux sites.

24 août 2018 -

Nouvelle évacuation ce matin à Grande-Synthe.

A Calais :
Démantèlement à l’hôpital et au covoiturage,
les CRS étaient au Petit Bois, mais il n’y avait plus personne.

Démantèlements aujourd’hui.

23 août 2018 -

Grande-Synthe :
"Mise à l’abri" au camp de la gare ce matin.
Nombreux camions de CRS.
Deux bus.
Camions bennes
Accès bloqué depuis le rond point.

Cet après midi, chasse à l’homme au Puythouck.

Calais (info Cabane juridique) :
Ce matin 2 opérations de police :
- rue des Verrotières : CRS et police nationale. L’opération aurait principalement consisté en prise de photos et enregistrement videos.
- Déplacement des policiers ensuite à Old Lidl (bois Beau-Marais), idem, prise de photos et vidéos.
Les CRS sont mobilisés sur les distributions BMX (2 vans).

Les démantèlements du début de la semaine.

23 août 2018 -

Mardi matin, évacuation forcée à Grande-Synthe.
Rien à Calais (1ère fois depuis le 8 août).

Mercredi matin à Calais :
- opération au bois Chicos Mendès, Visite éclair du bois, les exilés n’étaient pas présents. 
- Opération d’expulsion chez les Afghans à l’aire de covoiturage et à la jungle de l’hôpital.
Des interpellations ont bien lieu pendant les expulsions, deux exilés présentés au JLD ce matin(info Cabane juridique).

Trois démantèlements ce matin à Calais.

20 août 2018 -

Trois démantèlements ce matin à Calais :
- au petit bois Chico Mendès,
- derrière l’hôpital,
- au covoiturage.

Encore un dimanche avec démantèlement à Calais...

19 août 2018 -

Démantèlement ce matin rue des Verrotières...

Trois démantèlements ce matin à Calais.

18 août 2018 -

Ce matin démantèlements :

- Au petit bois Chico Mendès,
pendant les petits déjeuners de Salam : les exilés n’ont rien récupéré, ni abris ni affaires personnelles...

- derrière l’hôpital,

- au covoiturage.

Deux démantèlements encore ce matin à Calais.

17 août 2018 -

rue des Verrotières et à Marck en Calaisis.

Démanteler le dimanche et les jours fériés à Calais devient une habitude...

15 août 2018 -

Ce matin : rue des Verrotières et à Marck en Calaisis.

Démantèlements du jour.

14 août 2018 -

- Grande-Synthe (une fois par semaine depuis l’installation en face de la gare) :
trois bus, 127 personnes évacuées.

- Calais (tous les jours, à un, deux ou trois endroits depuis samedi) :
Démantèlement au petit Bois :
Sept camions de CRS,
Trois voitures de police,
Un camion benne et une fourgonnette,
Présence de la sous-préfecture.
Peu de choses récupérées.

La série continue ! Deux démantèlemnts encore ce matin à Calais.

13 août 2018 -

Ce matin à nouveau :

- rue des Verrotières,
Sous préfecture présente,
six camions de CRS,
deux camions bennes.

- Marck en Calaisis.

Démantèlements maintenant même le dimanche !

12 août 2018 -

Calais : deux aujourd’hui...

- très tôt au petit Bois (les gars étaient déjà en train de remonter leurs tentes quand l’équipe Salam est arrivée)

- ensuite à la jungle derrière l’hôpital.

Démantèlement à Calais ce matin (un samedi !), à Marck et rue des Verrotières.

11 août 2018 -

eh oui !
l’impensable peut être vrai !

ce samedi
une opération policière
elle aurait pu être aussi banale que quotidienne
mais voilà

évidemment 48 heures de pluie incessante ne suffisent pas ...

alors
démantèlements .... logique !
médicaments emportés !
chargeurs de portables emportés !
couvertures emportées !
jerricans vidés !

ordre ?
initiative personnelle ?
stupidité ?
revanche ?
méchanceté gratuite ?

Calais, 11 août 2018

rien ne change .....

le CD de SALAM CALAIS

Deux démantèlements ce matin à Calais.

10 août 2018 -

Trois hier, deux aujourd’hui...

Ce matin :
- Au petit Bois Chico Mendès :
Trois fourgons de la police nationale au niveau du rond point,
Trois camions de CRS sur place,
Ni PAF ni sous-préfecture visibles,
Pas de possibilité d’accès pour les bénévoles.

- A l’hôpital (nos photos) :
Sept camions de CRS,
Deux fourgons de la police nationale,
Une voiture banalisée,
Pas de PAF,
Deux camions benns,
Présence de la sous-préfecture.

Calais : trois démantèlements ce matin.

9 août 2018 -

CALAIS :
Trois démantèlements sur la matinée, avant 11h :

Expulsion rue des Verrotières (notre photo) :
5 camions de CRS,
Ni PAF, ni sous-préfecture visibles,
Deux camions bennes.
Nous sommes tenus à distance trop loin pour voir les migrants.

Deuxième démantèlement à Marck en Calaisis.
Nous sommes arrivés trop tard pour en être témoins.
Le sous préfet en personne était sur place.

Troisième démantèlement : à l’hôpital.

Calais : deux démantèlements ce matin.

8 août 2018 -

Non, ce n’est pas terminé...

Ce matin (mercredi 8 août)

- au petit Bois,

- derrière l’hôpital (interdiction pour les migrants de récupérer les effets personnels).

Salam est partenaire du film FORTUNA de Germinal Roaux.

8 août 2018 -

FORTUNA va passer en avant première le 1er septembre à Calais à l’Alhambra,
Et passera au Studio 43 à Dunkerque après le 25 septembre.

SYNOPSIS :

Fortuna, jeune Éthiopienne de 14 ans, est accueillie avec d’autres réfugiés par une communauté religieuse dans un monastère des Alpes suisses. Elle y rencontre Kabir, un jeune africain dont elle tombe amoureuse. C’est l’hiver et à mesure que la neige recouvre les sommets, le monastère devient leur refuge mais aussi le théâtre d’événements qui viennent ébranler la vie paisible des chanoines. Vont-ils renoncer à leur tradition d’hospitalité ? Parviendront-ils à accompagner Fortuna vers sa nouvelle vie ?

EXTRAIT DE LA PRESENTATION DU FILM :
FORTUNA est un film qui interroge notre époque et nous confronte à la réalité du monde. La notion d’accueil, qui est travaillée de manière profonde, intelligente et lumineuse fait écho à ce que nos sociétés européennes vivent depuis plusieurs années avec l’arrivée massive de réfugiés et de migrants.

Au delà du cinéma, le film porte des enjeux que nous avons envie de partager avec de multiples associations, fondations, et communautés d’horizons différents, mais qui toutes au quotidien, travaillent à accueillir ces populations venues se réfugier en Europe.

Evacuation ce matin à Grande-Synthe.

6 août 2018 -

Evacuation ce matin au camp en face de la gare.

200 personnes évacuées (100 hommes seuls,100 faisant partie de familles),
5 bus, dont un vers Aire sur la Lys...

Comme toujours, accès interdit aux associations...



Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image